Maintenant que nous avons vu comment faire un film en commençant par la phase de pré-production, il est temps de s’attaquer au tournage.

Le tournage suit le calendrier du plan de travail qui a été effectué par l’assistant réalisateur. A chaque jour de tournage tous les membres de l’équipe et les comédiens recevront la feuille de service qui est elle aussi envoyée par l’assistant réalisateur ou bien par le second ou troisième assistant réalisateur, cela dépend de l’ampleur du tournage. Cette feuille de service donne le récapitulatif de la journée que cela soit au niveau des horaires, du matériel, des décors, etc.

 

Le rôle des membres de l’équipe technique

Chaque membre de l’équipe technique a un rôle bien précis et il est très important de s’y tenir pour ainsi garder de la cohésion. C’est d’ailleurs l’une des principales erreurs qu’ont tendance à faire les néophytes en tournage en faisant un peu de tout. Ils s’emmêlent donc les pinceaux. N’hésitez d’ailleurs pas à lire l’article les métiers du cinéma pour bien comprendre chaque poste.

 

Exemple d’une journée type de tournage

Vous allez lire comment se passe théoriquement une journée sur un tournage, mais évidemment, chaque tournage est différent et chaque journée a son lot de surprises (bonnes ou mauvaises).

Les membres arrivent sur le tournage soit par leurs propres moyens soit transportés par un régisseur.

 

La préparation

Pendant que la maquilleuse prépare les comédiens, le réalisateur et l’assistant réalisateur expliquent le programme au chef opérateur et à l’ingénieur son et répondent à leurs éventuelles questions.

Ensuite, le réalisateur répète avec ses comédiens alors que l’ingénieur son et le chef opérateur se préparent. Le chef op, qui est déjà censé avoir une idée de la lumière qu’il veut, donne ses indications au chef électricien qui place les différents accessoires lumière, que cela soit des drapeaux, des projecteurs ou des réflecteurs. L’assistant caméra, lui, s’occupe de la caméra en préparant ses divers accessoires ou ses différents réglages. L’ingénieur son prépare sa console et choisit les différents microphones qu’il utilisera ; le perchman, s’il le veut, peut assiter à la répétition afin de connaître l’espace où il devra percher. S’il n’y a pas d’assistant son, c’est lui qui placera les micros cravates sur les comédiens. A noter que c’est l’assistant réalisateur qui chapote toute la préparation.

 

Le tournage

Quand tout le monde est prêt, on lance une répétition, (ou mécanique) où tout le monde fait comme si on tournait mais sans rien enregistrer. Cela permet de voir s’il y a un problème au niveau technique ou des acteurs et s’il y a des soucis à envisager. Une fois que la répétition est effectuée, les prises commencent réellement. Pour savoir comment se passe une prise, je vous encourage à lire les conventions d’une prise de vue.

Une fois que le réalisateur est satisfait des prises du plan, l’équipe peut passer au suivant. Et comme l’ordre de tournage (plan de la journée) a été choisi stratégiquement, les changements entre les plans sont normalement mineurs. Une fois que tous les plans de la séquence sont tournés, il faut passer à la séquence suivante et donc généralement se rendre sur un autre lieu de tournage et recommencer la manipulation. L’équipe remballe alors tout le matériel, les électros rangent les accessoires lumière, l’équipe son le matériel son, l’assistant opérateur range la caméra, le data manager ou le 2e assistant caméra (voir le 3e) s’occupe de dérusher les prises des cartes et de faire les back-up sur des disques durs externes.

 

A noter que…

Si jamais il y a du retard (c’est presque tout le temps le cas), c’est à l’assistant réalisateur d’agir en pressant l’équipe ou en proposant des solutions au réal comme jumeler deux plans, etc.

En parallèle du tournage, l’équipe régie présente sur le plateau s’occupe des besoins logistiques du tournage avec en premier plan les repas et les transports. Mais si jamais il y a tel ou tel souci sur le tournage (c’est presque que tout le temps le cas là aussi), c’est généralement un régisseur qui doit le régler. Il n’est donc pas rare que les régisseurs courent à droite et à gauche pour chercher un accessoire manquant ou alors ramener un décor. Travaillant avec la production et l’assistant réalisateur, la régie n’a pas d’apport artistique, mais elle a un apport vital sur le tournage, ne négligez donc pas ce poste. Pour plus d’informations, lisez mon article sur la régie.

Cet article est maintenant terminé mais votre avis m’intéresse ! Comment avez-vous trouvez cet article, avez-vous des questions, des demandes de précisions ? Bref, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires.

Romain

Le partage c'est la vie ! 😉

test

Pin It on Pinterest

Shares